Publié sous l'égide de The British Psychoanalytical Society

INFOS

Comité de rédaction

Rédactrice responsable
Céline Gür Gressot (Suisse)

Secrétaire
Jean-Michel Quinodoz (Suisse)

Membres
Louis Brunet (Canada) Danielle Goldstein (France) François Gross(Suisse) Florence Guignard (France) Maria Hovagemyan(Suisse) Luc Magnenat(Suisse)
André Renaud
(Canada) Anne Rosenberg(France) Michel Sanchez-Cardenas(France)
Patricia Waltz
(Suisse)

Prochain numéro

Mai 2018
aux Edition In Press

Dana BIRKSTED-BREEN

Editorial: La traduction est-elle possible?

Résumé: Traduire est toujours une interprétation et le psychanalyste est un traducteur-interprète. Le psychanalyste traduit l'inconscient. Les mots, les images, les affects et les manifestations corporelles sont traduits en interprétations. Mais, comme il n'existe pas de correspondances parfaites entre les mots et les phrases de différentes langues, il n'existe pas non plus de correspondance parfaite entre les productions d'un patient et la traduction que peut en faire un psychanalyste. Dans cet intervalle se glisse tout le champ de la psychanalyse, avec ses nombreuses variantes culturelles, théoriques et personnelles.

Dana Birksted-Breen est psychanalyste en pratique privée à Londres et membre formateur et superviseur de la Société Britannique de Psychanalyse. Elle est l'auteur de The Gender Conundrum, Contemporary Psychoanalytic Perspectives on Femininity and Masculinity, Routledge (1993) et elle a collaboré à Reading French Psychoanalysis (Routledge, 2010). De 2002 à 2010 Dana Birksted-Breen a été éditrice responsable de la collection The New Library of Psychoanalysis (London & New York : Routledge). Depuis 2007, elle est rédactrice en chef associée de The International Journal of Psychoanalysis.

Haut de page
© Copyright textes et logo : The International Journal of Psychoanalysis
Webmaster : Luc Magnenat // Réalisé par Abonobo // Mise à jours et relook:Michael BABEL août 2017