Publié sous l'égide de The British Psychoanalytical Society

INFOS

Comité de rédaction

Rédactrice responsable
Céline Gür Gressot (Suisse)

Secrétaire
Jean-Michel Quinodoz (Suisse)

Membres
Louis Brunet (Canada)
Jenny Chan
(France)
Brigitte Reed-Duvaille (France)
Danielle Goldstein (France)
Florence Guignard (France)
Maria Hovagemyan (Suisse)
Luc Magnenat (Suisse)
Marie-Pascale Paccolat
(Suisse)
Michel Sanchez-Cardenas (France)
Patricia Waltz (Suisse)

Prochain numéro

Mai 2019
aux Edition In Press


Michel SANCHEZ-CARDENAS

La pensée de Matte Blanco et le pluralisme épistémologique en psychanalyse

Résumé: On observe actuellement à la fois un pluralisme psychanalytique majeur et, pourtant, un esprit d'intolérance entre les différentes écoles théoriques.

D'après l'auteur, Matte Blanco permet d'envisager ces questions d'une façon renouvelée. L'expérience psychique directe ressortit du mode symétrique (proche de l'inconscient) et se projette d'une façon décondensée et multiple sur le mode asymétrique (la conscience, la pensée).

Ainsi, on peut rendre compte des faits psychiques (par exemple de ce que dit et ressent le patient en séance) par des représentations conscientes multiples et pourtant non contradictoires entre elles (par exemple par différentes approches théoriques).

Michel SANCHEZ-CARDENAS est psychiatre et psychanalyste membre de la Société Psychanalytique de Paris (SPP). Il s'intéresse à l'œuvre de Matte Blanco et à la question du pluralisme en psychanalyse. Il appartient au London Bi-logic Group, groupe de recherche et d'approfondissement de l'œuvre de Matte Blanco. Il co-anime un groupe de travail sur Matte Blanco dans le cadre de la SPP.

Il a publié "Jules Verne's Journey to the Centre of the Earth : the secret of counterdepressive narrativity, Int J Psychoanal 2005; 86:1695-711

Haut de page
© Copyright textes et logo : The International Journal of Psychoanalysis
Webmaster : Luc Magnenat // Réalisé par Abonobo // Mise jours et relook:Michael BABEL juin 2018