Publié sous l'égide de The British Psychoanalytical Society

INFOS

Comité de rédaction

Rédactrice responsable
Céline Gür Gressot (Suisse)

Secrétaire
Jean-Michel Quinodoz (Suisse)

Membres
Louis Brunet (Canada)
Jenny Chan
(France)
Brigitte Reed-Duvaille (France)
Danielle Goldstein (France)
Florence Guignard (France)
Maria Hovagemyan (Suisse)
Luc Magnenat (Suisse)
Marie-Pascale Paccolat
(Suisse)
Michel Sanchez-Cardenas (France)
Patricia Waltz (Suisse)

Prochain numéro

Mai 2019
aux Edition In Press


Jonathan LEAR

La pensée de Hans W. Loewald

Résumé: Si l’on arrive à se souvenir de Hans W. Loewald, ce ne sera pas pour une nouvelle théorie qu’il nous aurait laissée, ce sera pour la sagesse qui imprègne ses écrits. Pour apprécier Loewald, il faut de la patience et une capacité de jouer (des traits bien utiles pour un psychanalyste) : une volonté de vivre avec la pensée non familière d’un autre, de permettre à celle-ci de prendre racine dans sa propre psyché, d’y retourner après quelque temps et de revoir alors comment cette pensée initialement non familière se présente, à partir de la perspective modifiée maintenant devenue la sienne propre.

Jonathan Lear est professeur de Philosophie et fait partie du Comité des Sciences Humaines à l'Université de Chicago. Il est membre de l'Institut de Psychanalyse de Chicago et est installé comme psychanalyste en pratique privée. Avant de s'installer à Chicago, il a enseigné à l'Université de Cambridge et de Yale.
Il a récemment reçu le prix décerné pour un  « Distinguished Achievement » de la fondation Andrew. W. Mellon.
Son dernier livre "A case for Irony" sera publié à Harvard dans le courant 2011.


Haut de page
© Copyright textes et logo : The International Journal of Psychoanalysis
Webmaster : Luc Magnenat // Réalisé par Abonobo // Mise jours et relook:Michael BABEL juin 2018