Publié sous l'égide de The British Psychoanalytical Society

INFOS

Comité de rédaction

Rédactrice responsable
Céline Gür Gressot (Suisse)

Secrétaire
Jean-Michel Quinodoz (Suisse)

Membres
Louis Brunet (Canada) Danielle Goldstein (France) François Gross(Suisse) Florence Guignard (France) Maria Hovagemyan(Suisse) Luc Magnenat(Suisse)
André Renaud
(Canada) Anne Rosenberg(France) Michel Sanchez-Cardenas(France)
Patricia Waltz
(Suisse)

Prochain numéro

Mai 2018
aux Edition In Press

Rudi VERMOTE

La valeur du "dernier Bion" pour la théorie et la pratique analytique

Résumé: La dernière partie de l’œuvre de Bion, avec son accent mis sur « O » et sa recommandation d’une attitude clinique « sans mémoire, ni désir, ni cohérence, ni compréhension » a suscité nombre de réactions variées, des critiques de folie théorique ou d’idolâtrie. Ma position est que la dernière partie de l’œuvre de Bion constitue une contribution importante à la théorie et à la pratique, et qu’il est possible de recourir à une combinaison des deux modèles définis dans le « premier » et le « dernier » Bion pour énoncer un modèle du changement psychique à double voie.

Rudi VERMOTE est psychanalyste IPA et Président de la Société Belge de Psychanalyse. Psychiatre, il est Professeur Associé à la Faculté de Médecine et à la Faculté de Psychologie de la KUL (Université Catholique de Louvain) et Chef de service de l’Unité de Psychothérapie des Troubles de la Personnalité de l’Hôpital Universitaire de Louvain (Kortenberg). Il est membre du comité editorial de The International Journal of Psychoanalysis et du Tijdschrift voor Psychiatrie, membre du Comité sur la Recherche de l’IPA, ainsi que du Working Party on Initiating Psychoanalysis de la FEP.


Haut de page
© Copyright textes et logo : The International Journal of Psychoanalysis
Webmaster : Luc Magnenat // Réalisé par Abonobo // Mise à jours et relook:Michael BABEL août 2017