Publié sous l'égide de The British Psychoanalytical Society

INFOS

Comité de rédaction

Rédactrice responsable
Céline Gür Gressot (Suisse)

Secrétaire
Jean-Michel Quinodoz (Suisse)

Membres
Louis Brunet (Canada) Danielle Goldstein (France) François Gross(Suisse) Florence Guignard (France) Maria Hovagemyan(Suisse) Luc Magnenat(Suisse)
André Renaud
(Canada) Anne Rosenberg(France) Michel Sanchez-Cardenas(France)
Patricia Waltz
(Suisse)

Prochain numéro

Mai 2018
aux Edition In Press

John J. HARTMAN

Anna Freud et l'Holocauste : Deuil et culpabilité du survivant

Résumé:

L'auteur de cet article étudie la période de la vie d'Anna Freud à compter du moment où elle prend connaissance de la mort de ses tantes dans les camps de concentration nazis au cours de la Deuxième guerre mondiale. La culpabilité du survivant face au meurtre de ses tantes est considérée comme l'un des facteurs ayant complexifié le processus de deuil chez Anna Freud. L'auteur soutient que les points de vue d'Anna Freud sur le deuil, le trauma, l'attachement, ainsi que l'ouverture du champ des indications de la psychanalyse qu'elle a opérée, ont été influencés par l'issue de son travail de deuil.

John J. HARTMAN s'est formé à l'Institut de Psychanalyse du Michigan. Il est devenu analyste formateur de l'Institut de Psychanalyse de Miami en Floride.
Ses sujets de recherche concernent la psychanalyse appliquée, notamment la question de la propagande, des conflits ethniques ainsi que l'œuvre de Salvador Dali.

 

Haut de page
© Copyright textes et logo : The International Journal of Psychoanalysis
Webmaster : Luc Magnenat // Réalisé par Abonobo // Mise à jours et relook:Michael BABEL août 2017