Publié sous l'égide de The British Psychoanalytical Society

INFOS

Comité de rédaction

Rédactrice responsable
Céline Gür Gressot (Suisse)

Secrétaire
Jean-Michel Quinodoz (Suisse)

Membres
Louis Brunet (Canada) Danielle Goldstein (France) François Gross(Suisse) Florence Guignard (France) Maria Hovagemyan(Suisse) Luc Magnenat(Suisse)
André Renaud
(Canada) Anne Rosenberg(France) Michel Sanchez-Cardenas(France)
Patricia Waltz
(Suisse)

Prochain numéro

Mai 2018
aux Edition In Press

Thomas Ogden

De quelle vérité s'agit-il et qui en a eu l'idée ?

Résumé: dans cet article, l'auteur explore l'idée selon laquelle l'essence de la psychanalyse implique, de la part de l'analysand et de l'analyste, un effort pour articuler la vérité d'une expérience émotionnelle selon des modalités que le couple analytique pourra utiliser afin d'aboutir à un changement psychologique. Prenant pour point de départ les travaux de Bion, cette idée considère que la vérité d'une expérience émotionnelle humaine est indépendant de sa formulation par l'analyste ; nous ne sommes pas, en tant qu'analystes, des inventeurs de vérités émotionnelles mais des observateurs de celle-ci. Aussi, dans l'acte même par lequel nous pensons et donnons une forme verbale symbolique à ce que notre intuition nous indique comme la vérité d'une expérience émotionnelle, nous altérons cette vérité. La compréhension de ce qui est vrai sous-tend la conception psychanalytique de l'effet thérapeutique de l'interprétation : en interprétant, l'analyste symbolise verbalement ce qu'il ressent comme vrai dans l'expérience inconsciente du patient et, ce faisant, il altère cette vérité en contribuant à la création d'une expérience potentiellement nouvelle, sur laquelle le couple analytique aura à fournir un certain travail psychologique.
Ces idées sont illustrées par la discussion détaillée d'une séance analytique. L'analyste y utilise sa capacité de rêverie - dont la paternité appartient à la fois aux deux membres du couple analytique et ni à l'un ni à l'autre en propre - dans son effort pour parvenir à une compréhension qui ne peut qu'être provisoire de la vérité de l'expérience émotionnelle inconsciente du patient lors des différents moments cruciaux de la séances.

Thomas Ogden est diplômé de Université de Yale et il a fait sa formation de psychanalyste à l'Institut psychanalytique de San Francisco. Il a été psychiatre associé à la Tavistock Clinic de Londres avant de devenir directeur du Centre d'études des psychoses de San Francisco. Il est analyste formateur et superviseur à l'Institut psychanalytique de Californie du Nord, membre de l'Institut psychanalytique de San Francisco et membre de l'Association Psychanalytique Internationale.
Le Dr. Ogden a publié six livres, dont les plus récents sont:
- Conversations at the Frontier of Dreaming,
- Reverie and Interpretation et
- Subjects of Analysis.

Ses livres sont publiés en douze langues, mais pas encore en français.


Haut de page
© Copyright textes et logo : The International Journal of Psychoanalysis
Webmaster : Luc Magnenat // Réalisé par Abonobo // Mise à jours et relook:Michael BABEL août 2017