Publié sous l'égide de The British Psychoanalytical Society

INFOS

Comité de rédaction

Rédactrice responsable
Céline Gür Gressot (Suisse)

Secrétaire
Jean-Michel Quinodoz (Suisse)

Membres
Louis Brunet (Canada)
Jenny Chan
(France)
Brigitte Reed-Duvaille (France)
Danielle Goldstein (France)
Florence Guignard (France)
Maria Hovagemyan (Suisse)
Luc Magnenat (Suisse)
Marie-Pascale Paccolat
(Suisse)
Michel Sanchez-Cardenas (France)
Patricia Waltz (Suisse)

Prochain numéro

Mai 2019
aux Edition In Press

Franco De Masi

Retrait psychotique et renversement de la réalité psychique.

Résumé: l'auteur tente de distinguer le monde du fantasme et de l'imagination (qui alimente notre capacité à «rêver») du retrait dans le fantasme. À partir de ce retrait, dont les origines remontent à l'enfance, commence une dissociation par rapport à la réalité psychique et émerge le monde délirant qui constituera la maladie à l'âge adulte. Pendant la thérapie de patients adultes qui ont vécu un état psychotique, il est souvent possible de reconstruire l'état de retrait infantile et de comprendre comment leur dissociation par rapport à la réalité a été méconnue, voire encouragée de façon inconsciente par leurs parents. Les enfants susceptibles de développer une psychose entrent dans le monde de la dissociation non seulement pour se défendre contre l'angoisse et la solitude, mais aussi pour le plaisir d'expérimenter une autosuffisance délirante et une omnipotence gratifiante dans laquelle tout est possible. Le travail mental qui prend place dans le retrait ne suit pas les règles régissant le fonctionnement psychique normal. Ces fantasmes ne peuvent être ni refoulés, ni «rêvés» pour être transformés en pensées. Ces structures psychopathologiques, qui se développent précocement et de façon autonome, doivent être comprises dans leurs origines pendant la thérapie analytique et «déconstruites» de façon à aider le patient à échapper à leur domination. Des vignettes cliniques illustrent les chemins possibles pour atteindre les patients dans leurs abris psychotiques et les aider ainsi à re-émerger dans une réalité psychique.

Franco De Masi est analyste formateur à la Société Italienne de Psychanalyse. Il a été président du Centre de Psychanalyse de Milan, où il a une pratique privée. Après avoir travaillé durant vingt ans en milieu hospitalier psychiatrique, il garde un intérêt particulier pour les problèmes techniques et théoriques posés par les patients psychotiques.
Il est l'auteur des livres suivants :
- La Perversion sadomasochiste (La perversione sadomasochistica, Bollati-Boringhieri, 1999), traduit en anglais par la maison d'édition Karnac (2003) et en espagnol par la maison d'édition Lumen (2003) ;
- Herbert Rosenfeld at work. The Italian seminars (Edition Karnac, 2001) contenant cinq séminaires sur des cas cliniques et des réflexions théoriques inédites du grand psychanalyste anglais.
- Karl Abraham. Aux racines de la théorie analytique (Karl Abraham. Alle radici della teoria analitica, Armando, 2002). Cette oeuvre présente la contribution originale du psychanalyste allemand à la thérapie et à la théorie psychanalytique, et souligne sa position singulière face à celle de Mélanie Kein.
- La limite de l'existence. Une approche psychanalytique au problème de la caducité de la vie (Il limite dell'esistenza. Un contributo psicoanalitico al problema della caducità della vita, Bollati- Boringhieri, 2002), qui a remporté en 2003 le prix Gradiva décerné au meilleur livre psychanalytique italien de l'année. Cet ouvrage a été publié en anglais (2004) par la maison d'édition Free Association Books avec le titre Making death thinkable.

 


Haut de page
© Copyright textes et logo : The International Journal of Psychoanalysis
Webmaster : Luc Magnenat // Réalisé par Abonobo // Mise jours et relook:Michael BABEL juin 2018