Publié sous l'égide de The British Psychoanalytical Society

INFOS

Comité de rédaction

Rédactrice responsable
Céline Gür Gressot (Suisse)

Secrétaire
Jean-Michel Quinodoz (Suisse)

Membres
Louis Brunet (Canada) Danielle Goldstein (France) François Gross(Suisse) Florence Guignard (France) Maria Hovagemyan(Suisse) Luc Magnenat(Suisse)
André Renaud
(Canada) Anne Rosenberg(France) Michel Sanchez-Cardenas(France)
Patricia Waltz
(Suisse)

Prochain numéro

Mai 2018
aux Edition In Press


John A. SCHNEIDER

Du travail du rêve de Freud au travail de la rêverie de Bion:
L’évolution de la conception du rêve dans la théorie psychanalytique.

Résumé: Bion fit évoluer la théorie psychanalytique du travail du rêve élaborée par Freud vers une conception du rêve où celui-ci constitue l'aspect central du fonctionnement émotionnel. L'auteur fait ressortir une rupture chez Freud et chez Bion concernant la théorisation du rêve et élabore deux idées de Bion : 1) tous les rêves contiennent des fragments de l'expérience émotionnelle qui sont trop dérangeants pour être rêvés ; 2) en analyse, le patient apporte un rêve avec l'espoir de recevoir une aide de l'analyste afin de poursuivre un travail inconscient trop perturbant pour être élaboré par lui-même.

 


Haut de page
© Copyright textes et logo : The International Journal of Psychoanalysis
Webmaster : Luc Magnenat // Réalisé par Abonobo // Mise à jours et relook:Michael BABEL août 2017